Devenir Fan

Articles

L'aikido et l'inutile

L’aïkido et l’inutile

Notre aïkido est un art qui nous enseigne ce qu’est l’inutile. En effet tous les gestes que nous faisons ne correspondent jamais à ce que nous rêvons de faire quand nous considérons l’aïkido comme un moyen de se défendre si par hasard nous étions attaqués. En effet, tout ce que nous effectuons, nous le réalisons car l’autre est conciliant, il connait le futur de nos actions, comme nous connaissons aussi le futur de ses actions. Ce futur est, pour nous, le principal souci du manque de liberté de notre art. Cette liberté s’acquiert en acceptant de faire tous ces gestes inutiles avec le maximum de conviction.

Lire la suite : L'aikido et l'inutile

Un pratiquant...plusieurs arts martiaux

C’est une question qui revient très souvent dans les discussions avec des novices ou des pratiquants parfois insatisfaits de l'art martial qu’ils exercent. Selon nous, il n'existe qu’une philosophie pour répondre à cette question : « faut- il pratiquer plusieurs arts martiaux ? »

Lire la suite : Un pratiquant...plusieurs arts martiaux

Le cours du mercredi

Le cours du mercredi midi c’est un cours qui était dans notre perception de l’aïkido depuis de très nombreuses années. En effet ce cours est un entrainement basé sur l’acceptation de tous de la liberté de l’autre à exécuter sur le tapis tout ce qui lui passe dans la tête et le corps. Il n’y a qu’une règle : « on ne se plaint pas. »

Lire la suite : Le cours du mercredi

AIKIDO et écoute tissulaire

Au cours de notre apprentissage ostéopathique nous avons reçu un enseignement portant sur la vie interne des tissus. Nos tissus, tous quelque soit leur composition, sont vivants ils meurent et se reforment au rythme de la vie des cellules qui les composent mais aussi ils ont un mouvement qui leur est propre et qui nous donne cette mobilité et liberté qui sans elles ne nous permettraient pas de vivre.

Lire la suite : AIKIDO et écoute tissulaire

Technique de professeur - technique d'élève

CORINNE-4Ce thème de réflexion nous est apparu intéressant à développer à la suite de différentes situations où nous nous sommes trouvé confronté à effectuer des techniques alors que nous étions professeur et à effectuer les mêmes techniques alors que nous étions élèves.

Ces exercices que nous effectuions soit comme professeur soit comme élève, étaient exécutés, pour que l’expérience soit intéressante, avec les mêmes partenaires, que nous choisissions.

Il est apparu que nous avions une sensation complètement différente de notre partenaire lorsque nous étions professeur et lorsque nous étions élève.

Nous nous sentions invincible lorsque nous étions responsable du tapis. En effet, notre partenaire, quand nous l’appelions au milieu pour subir un moyen, était déjà sous notre contrôle. Nous pouvions sans difficulté le mobiliser à notre guise que nous soyons Tori et même Uke.

Lire la suite : Technique de professeur - technique d'élève